Les éditions Alliance Magique, par leur label Hermésia et leur Service Presse (ce qui signifie que je n’ai pas acheté cet ouvrage), m’ont fait parvenir un livre très intéressant, concernant les Templiers, Ordre bien connu des 12eet 13esiècles, alimentant aujourd’hui bien des phantasmes. Ce livre est intéressant, par qu’il est écrit par une chercheuse, Léa Raso Della Volta, qui s’est rendu sur place, dans les différents lieux ayant eu une importance pour l’Ordre, pour se rendre compte de leur présence, de leurs activités.

Parfois, il faut ignorer le flacon, pour y trouver avec plaisir et curiosité une suave ivresse. Parce que, dans ce cas-là, je ne peux pas dire que j’ai été subjuguée, envoûtée par la couverture. Si les anglophones ont souvent de belles couvertures, en France, le milieu ésotérico-occulte ne brille pas dans le domaine. « Les sentinelles de Maître Hiram » a probablement une des couvertures les plus moches du monde. L’imagerie Templière est pourtant assez riche pour proposer quelque chose d’attirant. Mais, courageuse blogeuse, j’ouvre les pages de ce livre, et c’est à ce moment que la magie opère.

Un documentaire, comme sur Arte !

Pas de révélations fracassantes, pas de rituels sortis de l’imagination d’un auteur, provenant de la résurrection secrète de l’Ordre, aucun secret n’est dévoilé. Nous sommes dans le sérieux, et nous voici avec un livre, qui se veut accessible et lisible aux passionnés, sans qu’il soit pour autant nécessaire de se plier aux exigences des lectures universitaires. L’auteure a voyagé dans le sud de la France pour prendre des photos et des notes pour tenter de restituer ce qu’était l’Ordre au temps de sa splendeur. Un texte 600px-Cross-Pattee-red.svgclair, plaisant à lire accompagné par de jolies photos qui nous donnent clairement envie d’aller voir sur place ce qu’il en est. Il ne nous manque que les vibrations à ressentir. Des vues d’ensemble, des gros plans sur des détails à peine visibles sur le terrain et qui nous sont offerts pour une contemplation complète. Riche idée d’avoir généreusement illustré le livre avec autant de documents, surtout, en couleur, sur un papier couché de fort bonne facture. On apprécie !

Les différents domaines explorés

Les livres, les archives, et l’enquête sur les lieux où la présence des Templiers est avérée permettent à l’auteure de nous livrer de grandes quantités d’informations pour alimenter notre curiosité. Et nous ne sommes pas déçus. Le livre commence le voyage par une courte description des agitations en Provence au 12esiècle, et l’arrivée de l’Ordre du Temple à ce moment où il jouera un rôle pacifiant. En s’installant, peu à peu, l’Ordre construit, des commanderies, certes, mais aussi de plus petites structures permettant de protéger les villages, souvent créés de toutes pièces par les Templiers eux-mêmes, toujours existants à ce jour, et conservant des traces des prestigieux chevaliers. Aussi nous découvrons l’utilité des bâtiments, multiples et variés. Ce qui nous permet de comprendre que ces chevaliers n’étaient pas seulement dévolus à la guerre, mais avaient aussi une mission de sécurité et de charité auprès des habitants, par les hôpitaux qu’ils ont battit. Des routes, et autres voies et moyens de communication, des passages secrets aussi pour passer d’un endroit à l’autre sans être vu, sont toujours visibles aujourd’hui, au moins en partie. D’ailleurs, les noms de lieux favorisent également la compréhension de l’importance de la présence de l’ordre par l’étude de leur toponymie, pour laquelle un chapitre a été consacré.

Ce que nous ne savons pas toujours, outre les affaires politiques, les croisades, et la protection des pèlerins, c’est que les chevaliers de l’Ordre du Temple, ont largement favorisé l’économie locale (je rappelle que cet ouvrage se base essentiellement sur leur activité en Provence, dans les alentours de Nice. Route du sel, élevage, agriculture, industrie par la maçonnerie, tuilerie, fonderie, ils avaient, avec la tannerie, la verrerie et même le parfum, une grande influence sur les métiers.

Du visible à l’invisible

L’architecture Templière, particulièrement à part, reprenant les standards médiévaux d’alors mais sachant s’octroyer de nombreux symboles d’ici et d’ailleurs. Aussi, vous découvrirez les chapelles, églises, des maisons aussi, et quelques villages particulièrement emblématiques.

Mais l’Ordre ne se résume pas à ce qui est visible, et si leur vie mystique était assez secrète, et encore aujourd’hui mal connue, l’auteure n’hésite pas à enquêter sur le sujet. Pas de grande révélation dans ce chapitre, mais l’étude de symboles liés à l’alchimie, à la culture hébraïque, et au nombre d’or.

Bien entendu, l’auteure revient sur la dissolution de l’ordre et envisage des scénarios plutôt politiques, mais aussi géopolitiques. Personnellement, j’ai du mal à croire certaines thèses, comme celle de l’auto-sabordage qui coûta quand même cher en vies humaines. Mais c’est intéressant à lire, et les propos de l’auteure permettent de lancer une réflexion sur le sujet.

Pour la découverte

Après de nombreux documentaires télévisés, qui ressassent sans arrêt les mêmes théories, ou, pour les plus courageux, en inventent de nouvelles, il était temps de produire un livre grand public pour expliquer ce que l’on sait de l’Ordre, et de remettre ces connaissances dans le contexte du terrain. C’est le mérite de ce livre, de se déguster comme un album photo bien documenté, avec une histoire qui nous transporte 1300 ans en arrière, du temps des preux chevaliers. L’Ordre du Temple fait rêver, et fera toujours rêver, par le mystère qui l’entoure encore aujourd’hui. Et ce livre est une excellente occasion de le connaître davantage par les faits, et non par les théories fantaisistes. Et contrairement à ce que le titre pourrait laisser supposer, il n’y a pas la moindre allusion à la Franc Maçonnerie, et très peu à l’histoire biblique d’Hiram, le constructeur du Temple de Jérusalem.

Un excellent livre pour qui compte explorer cet Ordre légendaire. Nous ne pouvons que plaider pour une nouvelle illustration de couverture pour une seconde édition !
Un livre à posséder.

Pour se procurer le livre chez l’éditeur : https://www.alliance-magique.com/sciences-sacrees-initiation/119-les-sentinelles-de-maitre-hiram-histoire-des-templiers-dans-le-comte-de-nice-et-en-provence-orientale-9791094877111.html

Présentation de l’éditeur

La vie des Templiers et de l’ordre du Temple nous fascine toujours autant, 7 siècles après leur disparition. Mystères & légendes ont souvent nourri des mythes autour de ce groupe moyenâgeux. Lea Raso Della Volta vous emmène dans une recherche historique des traces des templiers dans la provence orientale et le comté de Nice, à partir d’archives difficiles à trouver consacrées aux lieux restants, faisant parler l’histoire des pierres, et des documents oubliés au fil des siècles. Quelle fut la véritable mission de l’Ordre du temple ? Un ordre de chevalerie protecteur et civilisateur ? Un Ordre mystique aux relents historiques occultes ? Quelle fut sa place dans la région provençale ? Levez le mystère, au travers des archives, du patrimoine historique, des témoignages recueillis dans l’arrière-pays niçois, et découvrez une facette méconnue de l’Histoire des Templiers.

Publicités